Shortcuts:

IMAGE: Return to Main IMAGE: RSS Feed IMAGE: Show All Jobs

Position Details: Consortium Team Leader (CTL) - Menyumenyeshe

Location: Bujumbura, Burundi
Openings: 1

Description:

Termes de Référence pour le Chef d’Equipe du Consortium «Menyumenyeshe»

Le Programme Conjoint «Menyumenyeshe»  est un programme quinquennal (2015-2020) sur la santé et les droits sexuels et de la reproduction des adolescents et des jeunes au Burundi (10 à 24 ans). Le programme est financé par l'Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burundi et est mis en œuvre par un consortium composé de 04 institutions: CARE, UNFPA, Cordaid et Rutgers.

Dans ses fonctions, le Chef d'Equipe du Consortium (CEC) rapporte au Directeur de CARE Burundi. CARE Nederland fournit un soutien administratif et d’assurance qualité. Le Chef d'Equipe du Consortium assurera la coordination de la mise en œuvre du programme en étroite collaboration avec l'équipe des coordinateurs.

C’est un poste à 100% temps plein (40 heures par semaine).

Environnement de travail: Le CEC dispose d'un  bureau au siège de CARE Burundi.

Responsabilités principales:

1.       Coordonner la planification, la gestion, le suivi et le rapportage des activités du consortium en harmonie avec les politiques et planifications nationales:

a.       Harmoniser et superviser un cycle de programme annuel, basé sur les planifications annuelles de chaque membre du consortium;

b.      En collaboration avec les membres du consortium, traduire les buts et objectifs du programme en stratégies et planifications réalisables sur base des expériences sur le terrain (assurer la flexibilité sans perdre de vue l’objectif principal);

c.       Coordonner les processus de planification conjointe et de budgétisation, en étroite collaboration avec tous les membres du consortium, à travers des réunions mensuelles des coordinateurs;

d.      Soutenir les priorités opérationnelles et administratives du programme;

e.      Appuyer la gestion financière du programme pour 3 partenaires du consortium (CARE, Rutgers et Cordaid).

2.       Responsable de la conformité aux obligations contractuelles du bailleur:

a.       Coordonner l'achèvement de toutes les exigences techniques, tel que les résultats du programme et des livrables, conformément au plan de travail du programme;

b.      Diriger l'équipe des coordinateurs des partenaires du consortium pour réaliser les objectifs stratégiques du programme;

c.       Maintenir des relations de travail productives avec CARE NL, l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, les partenaires du consortium et les autres principaux partenaires;

d.      Faciliter l’organisation des rencontres bimensuelles avec l'Ambassade. Partager et transmettre les mises à jour de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas aux partenaires du consortium et assurer le suivi des recommandations.

e.      Consolider les rapports narratifs et financiers et transmettre des rapports en temps opportun à l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, en étroite collaboration avec CARE NL.

3.       Représenter le consortium auprès des principaux acteurs externes (bailleurs de fonds, OSC et autres), à l'intérieur et à l'extérieur du Burundi:

a.       Fonctionner comme la première personne de liaison entre le programme et tous les acteurs externes au programme;

b.      Responsable de la communication pour le consortium au nom de l’équipe des coordonnateurs du programme vis-à-vis de l'Ambassade du Royaume des Pays-Bas  et des membres du Comité consultatif.

c.       Responsable de la visibilité du programme, de ses impacts et de ses résultats, il/elle devra assurer le leadership sur le plan et la stratégie de communication en utilisant surtout les media (sociaux).

d.      Organiser les réunions bimensuelles du Comité Consultatif en qualité de  secrétaire du Comité Consultatif. Le CTL n’a pas le droit de vote mais il/elle est responsable de la logistique de la réunion, du développement de l’agenda et de la prise des notes.

e.      Participer à des visites de terrain.

f.        Lorsque le Comité consultatif le juge nécessaire, coordonner et/ou faciliter la réunion du consortium avec les représentants du Gouvernement (Ministère de la Santé, de l’éducation, de la jeunesse, du genre et le Programme National de la Santé Reproductive). 

Conditions requises:

·         Diplôme universitaire en sciences sociales,  éducation, médecine ou dans des domaines connexes (maîtrise, doctorat, maîtrise en santé publique);

·         Expérience d'au moins 8 ans dans la coordination de grands projets/programmes dans le domaine de la santé;

·         Expérience approfondie dans la gestion des finances et des partenariats, avec une force avérée dans le réseautage et la collaboration; expérience avérée dans la gestion de consortiums avec divers bailleurs de fonds, comme le Gouvernement Néerlandais, l'Union Européenne, le USAID, etc .; + la collaboration avec les agences de l'ONU;

·         Capacité avérée dans la préparation de projets, la mise en œuvre et la gestion de budgets importants;

·         Forte capacité de planification et de coordination avec diverses équipes et partenaires des ONG locales;

·         Solides compétences analytiques dans l’interprétation et la rédaction des rapports narratifs et financiers;

·         Expérience et familiarité démontrées avec le plan de S&E (Suivi-Evaluation);

·         Compétences en informatique, y compris Excel, Word, PowerPoint et Internet;

·         Connaissance du domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs; Être prêt à promouvoir la SDSR, avec un accent particulier sur la SDSR pour les jeunes et les adolescents.

·         Etre autorisé à travailler au Burundi (le poste est basé sur un contrat local).

·         Maîtrise du Kirundi, du français et de l'anglais. La maîtrise de l'anglais est obligatoire.

·         Etre Burundais ou résident permanent  titulaire d'un permis de travail au Burundi.

·         Etre une personnalité mûre, enthousiaste et inspirée qui prend l'initiative.

·         Avoir un esprit d'équipe et un esprit ouvert.

·         Solides aptitudes de négociation.

Les candidatures féminines sont encouragées 

N.B : CARE tient à informer le public qu’aucune forme de commission ne doit être donnée pour décrocher le poste/marché. Si une telle demande vous est adressée, prière de le signaler à la Direction de CARE  ou se connecter sur le site http://care.ethicspoint.com

Toutefois, pour toute autre information non relative à la corruption, prière de téléphoner au bureau de CARE  Burundi à Bujumbura au n° 22 21 46 60/22 24 66 90.

 

Deadline 11th April 2017 at. 5 pm.

Click to Apply:

IMAGE: Apply to Position




Powered by: CATS - Applicant Tracking System